A l'affiche


L’être ou ne pas l'être
THEATRE
15/02/17 25/02/17

L’être ou ne pas l'être

Prévente : 10 € / 8 € - Sur place : 12 € / 10 €

Shakespeare, le grand dramaturge anglais, se retrouve plongé dans un monde où les personnages de ses œuvres prennent vie.
Richard III lui en veut de l'avoir fait fourbe et avide de pouvoir, sans foi ni loi. Il décide d'utiliser ses capacités de fin stratège pour emprisonner son créateur et le forcer à réécrire son histoire.
Mais le tyran, soudainement assoiffé d’honorabilité littéraire, doit aussi résister à un mystérieux révolutionnaire qui veut mettre à bas sa dictature.
Entre les histoires de cœur de Roméo et Juliette, les problèmes de gestion à l’auberge “Hamlet, le roi de l’omelette” et les maladroites tentatives de rébellion de Mercutio, L’être ou ne pas l’être explore, avec fougue et humour, les textes shakespeariens en les faisant côtoyer des éléments de la pop culture.

De grands thèmes tels que l’amour, la trahison, la soif de pouvoir et la loyauté sont abordés. Ce spectacle moderne démontre l’intemporalité de l’oeuvre de Shakespeare.

Prochainement

Ciné-Magh - Chocolat
CINEMA
01/02/17
09h30
2h00
4 € par élève pour les groupes scolaires, 3 € par participant pour les groupes associatifs ou tickets Article 27

Ciné-Magh - ChocolatSéance à destination des publics scolaires et associatifs, en partenariat avec Écran large sur tableau noir.

 

Un film de  Roschdy Zem.
Avec Omar Sy, James Thiérrée, Clotilde Hesme, …
VOF.

Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, ce film raconte l’incroyable destin du clown Chocolat, premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun.

Cette séance sera suivie d’une rencontre-débat, en présence d’une personne ressource, qui développera les thématiques abordées dans le film.

Nukak Maku de Carlos Rendon Zipagauta
EXPOSITIONS
15/11/16 04/02/17
Entrée libre

Nukak Maku de Carlos Rendon Zipagauta Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00

Vernissage le jeudi 17/11 à 18h30.

Les Nukak (mot qui signifie « les gens ») sont une tribu de l’Amazonie colombienne. Ils appartiennent aux 80 groupes autochtones colombiens et font partie des six sous-groupes de chasseurs-cueilleurs nomades maku.

Les Nukak vivent en petits groupes familiaux qui se déplacent, en moyenne tous les cinq jours, dans la forêt et les rivières amazoniennes. Ils construisent leurs maisons avec les matériaux de la forêt tels que des feuilles de palme. Ils se nourrissent de poissons, de singes, de gibiers, de fruits, de légumes, d’insectes et de miel. Les hommes chassent avec des fléchettes enduites de « curare », un poison puissant élaboré à partir de cinq plantes différentes. Ils s’épilent une partie de leur chevelure et tracent des lignes rouges sur leur visage avec des pigments appelés rocou.

Aujourd’hui, les Nukak sont en danger d’extinction. Le nombre d’individus est, en effet, passé de 1200 à 500. Les raisons de cette diminution drastique sont multiples : les épidémies de grippe, les maladies respiratoires, la malnutrition et le déplacement forcé de leur milieu naturel dû à la guerre de la drogue faisant rage entre les FARC, les paramilitaires, et l’armée colombienne. En 2008, le Tribunal Permanent des Peuples (TPP) a dénoncé le « danger imminent d'extinction physique et culturelle » des Nukak.

“Le bonheur est une femme
EXPOSITIONS
16/02/17 25/03/17
Entrée libre

“Le bonheur est une femme" de Friederich Nietzsche Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00 Entrée libre

Vernissage le jeudi 16/2 à 18h30.

Iyad Sabbah est un artiste pluridisciplinaire palestinien. Il est également professeur d’arts plastiques à l’Université al-Aqsa à Gaza. Il est diplômé de l’Université du Caire et de l’Université de Tripoli. Il réalise des peintures, des sculptures et des installations qui sont exposées dans le monde entier: aux Etats-Unis, en France, en Egypte, en Belgique, etc.

Dans cette exposition, Iyad Sabbah rend hommage à la femme dans tous ses états et dans ses multiples natures. Il représente les différents aspects de l’image féminine en montrant les forces et les faiblesses de ses personnages, ainsi que l’amour et la haine qu’ils peuvent éprouver. Le corps féminin est une source d’inspiration et de méditation pour l’artiste car il évoque la terre, la chaleur, le plaisir, la vie… Les femmes des créations ont des regards profonds qui posent mille et une questions. Elles ne sont ni vulnérables ni violentes mais plutôt pensives et intelligentes.

Myzo ! Les djinns cachées au fond des caves
THEATRE
10/03/17
20h00
Entrée libre - réservation obligatoire

Myzo ! Les djinns cachées au fond des cavesSpectacle labellisé d'Utilité Publique par le Service public francophone bruxellois.

Mohamed Ouriaghli, Échevin de l’Égalité des chances, vous invite à la représentation de la pièce Myzo ! Les djinns cachées au fond des caves. Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la semaine des femmes de la Ville de Bruxelles.

Comment se construire quand on est envahi(e) de préjugés, quand l'Histoire qu'on nous transmet ne prend en compte qu’une partie de l'humanité ? Myzo, une ado misogyne au point de porter une barbe postiche et de se prendre pour un garçon, rencontre, dans la cave de son immeuble deux personnages énigmatiques: la Simone et l’Ancêtre.

Ces "Djinns", porteurs de la mémoire du monde vont embarquer la jeune fille dans la grande épopée de l’émancipation féminine, à la découverte d’héroïnes anonymes ou célèbres, de la reine des Amazones à Shéhérazade, de Simone Veil à Billie Holiday, de Simone de Beauvoir à Nina Simone... Leurs récits et leurs chants enflammés, rehaussés d’une bande-son très cinématographique et de projections de dessins en mouvement, démontent les stéréotypes sexistes avec un humour irrévérencieux. Une création au féminin ultra-vivante, tout à la fois ludique et libératrice!

Rencontre en bord de scène après la représentation.

Ciné-Magh - À peine j'ouvre les yeux
CINEMA
14/03/17
1h46
4 € par élève pour les groupes scolaires, 3 € par participant pour les groupes associatifs ou tickets Article 27

Ciné-Magh - À peine j'ouvre les yeux Séance à destination des publics scolaires et associatifs, en partenariat avec Écran large sur tableau noir .

Un film de Leyla Bouzid.
Avec Baya Medhaffar, Ghalia Benali, Aymen Omrani, ...
VOST.

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah, 18 ans, passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante au sein d’un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits.

Cette séance sera suivie d’une rencontre-débat, en présence d’une personne ressource, qui développera les thématiques abordées dans le film.

ESPACE MAGH - Rue du Poinçon 17 - 1000 Bruxelles - Tel. +32 (0)2 274 05 10 - Fax +32 (0)2 274 05 20 - info@espacemagh.be

Agenda
<< < Jan 2017 > >>
LU MA ME JE VE SA DI
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

 

Toutes les catégories

 

BIBLIOTHÈQUE

 

BRASSERIE MAGH-MONDE

ACCÈS & PARKING