A l'affiche


L’être ou ne pas l'être
THEATRE
15/02/17 25/02/17

L’être ou ne pas l'être

Prévente : 10 € / 8 € - Sur place : 12 € / 10 €

Shakespeare, le grand dramaturge anglais, se retrouve plongé dans un monde où les personnages de ses œuvres prennent vie.
Richard III lui en veut de l'avoir fait fourbe et avide de pouvoir, sans foi ni loi. Il décide d'utiliser ses capacités de fin stratège pour emprisonner son créateur et le forcer à réécrire son histoire.
Mais le tyran, soudainement assoiffé d’honorabilité littéraire, doit aussi résister à un mystérieux révolutionnaire qui veut mettre à bas sa dictature.
Entre les histoires de cœur de Roméo et Juliette, les problèmes de gestion à l’auberge “Hamlet, le roi de l’omelette” et les maladroites tentatives de rébellion de Mercutio, L’être ou ne pas l’être explore, avec fougue et humour, les textes shakespeariens en les faisant côtoyer des éléments de la pop culture.

De grands thèmes tels que l’amour, la trahison, la soif de pouvoir et la loyauté sont abordés. Ce spectacle moderne démontre l’intemporalité de l’oeuvre de Shakespeare.

Prochainement

Myzo ! Les djinns cachées au fond des caves
THEATRE
10/03/17
20h00
Entrée libre - réservation obligatoire

Myzo ! Les djinns cachées au fond des cavesSpectacle labellisé d'Utilité Publique par le Service public francophone bruxellois.

Mohamed Ouriaghli, Échevin de l’Égalité des chances, vous invite à la représentation de la pièce Myzo ! Les djinns cachées au fond des caves. Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la semaine des femmes de la Ville de Bruxelles.

Comment se construire quand on est envahi(e) de préjugés, quand l'Histoire qu'on nous transmet ne prend en compte qu’une partie de l'humanité ? Myzo, une ado misogyne au point de porter une barbe postiche et de se prendre pour un garçon, rencontre, dans la cave de son immeuble deux personnages énigmatiques: la Simone et l’Ancêtre.

Ces "Djinns", porteurs de la mémoire du monde vont embarquer la jeune fille dans la grande épopée de l’émancipation féminine, à la découverte d’héroïnes anonymes ou célèbres, de la reine des Amazones à Shéhérazade, de Simone Veil à Billie Holiday, de Simone de Beauvoir à Nina Simone... Leurs récits et leurs chants enflammés, rehaussés d’une bande-son très cinématographique et de projections de dessins en mouvement, démontent les stéréotypes sexistes avec un humour irrévérencieux. Une création au féminin ultra-vivante, tout à la fois ludique et libératrice!

Rencontre en bord de scène après la représentation.

“Le bonheur est une femme
EXPOSITIONS
16/02/17 25/03/17
Entrée libre

“Le bonheur est une femme" (F. Nietzsche) une exposition de Iyad Sabbah Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00 Entrée libre

Vernissage le jeudi 16/2 à 18h30.

Iyad Sabbah est un artiste pluridisciplinaire palestinien. Il est également professeur d’arts plastiques à l’Université al-Aqsa à Gaza. Il est diplômé de l’Université du Caire et de l’Université de Tripoli. Il réalise des peintures, des sculptures et des installations qui sont exposées dans le monde entier: aux Etats-Unis, en France, en Egypte, en Belgique, etc.

Dans cette exposition, Iyad Sabbah rend hommage à la femme dans tous ses états et dans ses multiples natures. Il représente les différents aspects de l’image féminine en montrant les forces et les faiblesses de ses personnages, ainsi que l’amour et la haine qu’ils peuvent éprouver. Le corps féminin est une source d’inspiration et de méditation pour l’artiste car il évoque la terre, la chaleur, le plaisir, la vie… Les femmes des créations ont des regards profonds qui posent mille et une questions. Elles ne sont ni vulnérables ni violentes mais plutôt pensives et intelligentes.

Fabrication et manipulation de marionnettes tailles humaines
ATELIERS/STAGES 
 JEUNE PUBLIC
27/02/17 03/03/17
De 09h00 à 16h00
À destination des enfants de 8 à 12 ans.

Fabrication et manipulation de marionnettes tailles humainesStage organisé en partenariat avec Jeunesse à Bruxelles

Intervenant artistique : Martin Goossens.
Horaires : De 9h00 à 16h00, accueil à partir de 8h00 et garderie jusqu’à 17h30.

Quand on entend parler de marionnettes, on pense souvent aux pantins en bois articulés par des fils ou encore aux poupées qu’on enfile au bout des doigts pour amuser les enfants. Ici, il s’agit de marionnettes qui sont de taille humaine (taille d’enfant en l’occurrence). Elles sont en mousse et en matériaux de récupération (des billes ou des capsules sont utilisées pour les yeux, de la laine pour les cheveux, etc). Le manipulateur enfile sa main dans le dos de la marionnette pour arriver jusqu’à ses lèvres qu’il peut ensuite animer. Son autre bras s’enfile dans la manche de la marionnette. Ainsi, elle possède un bras articulé et un bras fixe.

Ciné-Magh - À peine j'ouvre les yeux
CINEMA
14/03/17
1h46
4 € par élève pour les groupes scolaires, 3 € par participant pour les groupes associatifs ou tickets Article 27

Ciné-Magh - À peine j'ouvre les yeux Séance à destination des publics scolaires et associatifs, en partenariat avec Écran large sur tableau noir .

Un film de Leyla Bouzid.
Avec Baya Medhaffar, Ghalia Benali, Aymen Omrani, ...
VOST.

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah, 18 ans, passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante au sein d’un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits.

Cette séance sera suivie d’une rencontre-débat, en présence d’une personne ressource, qui développera les thématiques abordées dans le film.

22 mars 2016, un an après : comment vivre ensemble ?
DEBATS/CONFERENCES
16/03/17
19h00
Entrée libre - réservation souhaitée

22 mars 2016, un an après : comment vivre ensemble ?En partenariat avec Dakira asbl, le Centre d’Études de la Coopération Internationale et du Développement (UL B) et Bruxelles Laïque.

Bruxelles se caractérise par une diversité culturelle avec près de 200 nationalités différentes, sources de créativité et d’enrichissement mutuel. Mais la défiance liée à la diversité et les conflits internationaux peuvent aussi contribuer à renforcer les tensions sociales et le repli identitaire. Les attentats survenus le 22 mars 2016, à Maelbeek et à Zaventem, en sont de sombres illustrations. Si la diversité culturelle croissante de la Région de Bruxelles-Capitale constitue un fait indéniable, celle-ci doit être stimulée de façon à produire des interactions dynamiques entre ses différentes composantes. Comment aborder le rapport au religieux dans une société laïque ? Comment continuer à créer les conditions de rencontre et d’échange mutuel ? Comment sortir des logiques d’entre-soi, d’assignation identitaire ? Comment gérer les retours de personnes revenues de Syrie ? Autant de questions et d’enjeux auxquels nos sociétés métissées doivent faire face, dans un monde gangrené par les idéologies totalitaires et populistes.

Intervenants :
- Mohammed Haddad : Professeur d’Islamologie et de Religions comparées, il est titulaire de la Chaire UNESCO pour l’étude comparée des religions et fondateur et directeur du Master en Études comparées des religions à l’Université Manouba de Tunis. Il est l’auteur de nombreux essais et articles scientifiques sur la pensée réformiste islamique.

- Céline Martelet : Journaliste à RMC.

ESPACE MAGH - Rue du Poinçon 17 - 1000 Bruxelles - Tel. +32 (0)2 274 05 10 - Fax +32 (0)2 274 05 20 - info@espacemagh.be

Agenda
<< < Feb 2017 > >>
LU MA ME JE VE SA DI
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728

 

Toutes les catégories

 

BIBLIOTHÈQUE

 

BRASSERIE MAGH-MONDE

ACCÈS & PARKING