Ce que j’appelle oubli, une pièce de théâtre basé sur un roman du même nom qui s’inspire d’un fait divers survenu dans un supermarché à Lyon en décembre 2009.

RELATED