ENSEMBLE ALWANE

Les amitiés belgo-algériennes – LABA asbl qui n’a de cesse de construire des ponts et du lien, est heureuse de présenter, pour ses 10 ans d’activités, une création artistique et musicale unique qui rassemble des femmes africaines, originaires du Maghreb et du Congo. Une fusion Algérie, Maroc, Tunisie et Congo ça fait de belles couleurs, d’où le nom de cet ensemble musical: Alwane (couleurs en arabe).

L’ensemble Alwane, aux couleurs et valeurs que LABA a toujours défendues, celles du vivre et du faire ensemble, de l’ouverture, des rencontres intergénérationnelles et interculturelles, est un projet musical qui apporte une coexistence à la mémoire, à la langue française et aux langues parlées de la diversité bruxelloise par le prisme de la musique.
 
Dans le milieu artistique et particulièrement le spectacle et la musique, les femmes ont dû se battre pour s’affirmer. Traçant leur propre voie au sein d’une société patriarcale, bousculant les tabous de l’époque, comme la sexualité, elles ont mené des combats féministes réclamant leur droit à l’éducation, en matière de mariage, de divorce…
 
Elles ont bousculé les codes traditionnels et connu la censure voire même l’exil, certaines comme Chekha Rimiti (Bédouine algérienne, oranaise, doyenne du Rai) qui s’est retrouvée exclue de la scène musicale algérienne, juste après l’indépendance, pour ses positions politiques, malgré ses chansons patriotiques durant la guerre d’Algérie, ont pu exercer leur art et poursuivre leur carrière sans compromission en terre d’immigration. Citons également, Hadja Hamdaouia, figure emblématique des cheikhates au Maroc, ces femmes à forte personnalité qui maîtrisent l’art du chant mais aussi Miriam Makeba, l’héroïne panafricaine qui a longtemps lutté contre la ségrégation et la présence coloniale en Afrique du Sud.
 
C’est le temps qui fera la renommée de ces grandes dames et qui leur apportera la reconnaissance après de nombreuses années de lutte et de combat.
 
La jeune génération ne les connaît pas ou très peu or ces divas ont été les pionnières de leur domaine artistique. Ce devoir de mémoire leur est dédié. À travers cette soirée, LABA ASBL veut dépasser le postulat de « l’entre soi, l’entre communautés » par le biais de la cohésion sociale et la création musicale. Au-delà de rassembler, il est également important de soutenir les artistes installés en Belgique que nous voulons voir plus souvent sous le feu des projecteurs.
 
À l’initiative, sous la production et le management artistique de Ghezala Cherifi, Présidente de LABA ASBL.