Été 42, rafle dans les Marolles

Le soir du 3 septembre 1942 a eu lieu la grande rafle des Juifs dans les Marolles.

Ce quartier populaire de Bruxelles connaissait une intense activité commerciale menée, entre autres, par des artisans juifs, venus d’Europe de l’Est. Quatre mille Juifs y vivaient…

Les camions, puis les trains, utilisés lors des arrestations ont abouti directement aux chambres à gaz.  

Aujourd’hui, cet événement a été oublié. De nouveaux habitants sont venus vivre dans le quartier avec des histoires totalement différentes. Toutefois, les deuxième et troisième générations tentent à présent de renouer les fils de leur histoire.

Lors de cette intervention scénique, les témoignages des derniers rescapés et de leurs enfants seront mis en scène. Ils raconteront comment ils ont vécu cette rafle : l’obligation pour les premiers de monter dans les camions nazis stationnés devant leur maison et de rester cachés pour les seconds.

Le public sera également invité à passer de l’Espace Magh à la visite d’anciennes caches dans le quartier afin d’explorer et de découvrir les traces encore présentes de cet événement tragique.

L’été 42, rafle dans les Marolles relate le partage des mémoires avec les habitants d’autrefois.