Mohamed El Baroudi : hommage à un humaniste de combat

“ L’interculturalité et la diversité, c’est bien, l’égalité, c’est mieux. ” (Mohamed EL BAROUDI)

Jusqu’au 17 février, l’exposition dédiée à Mohamed El Baroudi témoigne de l’homme avant-gardiste qui, pendant près de 40 ans, s’est battu pour défendre des valeurs telles que la liberté, la laïcité et la solidarité.
L’éducation et la culture faisaient également partie intégrante de son combat. Mohamed El Baroudi a quitté le Maroc en 1963. Exilé, il s’est installé en Belgique en 1966. Il a, d’une part, favorisé l’alphabétisation et la citoyenneté de l’immigration marocaine en œuvrant dans diverses associations et, d’autre part, il a soutenu et encouragé des jeunes à poursuivre leur scolarité.
L’exposition se veut une rétrospective de la vie de l’humaniste à partir de nombreuses citations et d’œuvres dans lesquelles l’artiste, Djamel Oulkadi, prend part.