LATIFA KARZAZI
LADY NO

ANNULÉ


Il y a deux ans, lorsqu’elle perd son père, la chanteuse Latifa Karzazi investit sa mémoire familiale.
Elle ressent alors un désir fou de chanter et de raconter les racines arabo-judéo espagnoles de son Maroc natal.
Elle crée le projet musical Lady No pour se souvenir de l’histoire du Maroc et de la forte présence de la communauté juive qui a marqué cette terre. Coexistence harmonieuse entre Juifs et Musulmans, mythe ou réalité…
Cette évocation propose un doux mélange de chants judéo-espagnols qui exalte des sentiments tendres et passionnés et le récit d’un homme, juif, marocain, exilé en France, ici ou ailleurs.
Sur scène, des musiciens, un comédien et une chanteuse racontent l’histoire, les souvenirs de l’enfance, l’utopie d’un Maroc natal, riche et fort de sa diversité…
Dialogue intemporel entre générations, où les mots se noient dans l’émotion des chants séfarades.
Lady No n’est pas un spectacle nostalgique mais un rappel à la mémoire.

RELATED