TABLES RONDES
MBOKA ELENGI PARTIE II
FESTIVAL CONGOLISATION

▪ LA CONGOLISATION DE LA MUSIQUE DITE URBAINE
Table ronde 1
16h30

La culture congolaise est plus que jamais représentée dans la musique dite « urbaine ». Damso, Gims, Dadju, Shay, Niksa et Ninho, pour ne citer qu’eux, sont les parfaits exemples de cette génération d’artistes d’origines congolaises (de Kinshasa ou de Brazzaville) qui tiennent une place de taille sur la scène musicale francophone.

Aujourd’hui, il n’est plus rare d’entendre des phrases en lingala, des samples de classique de la rumba congolaise ou encore d’écouter des featurings avec des chanteurs congolais du continent, dans les hits qui trustent les charts français.

Comment expliquer ce phénomène ? Quel est son impact sur le rayonnement de la culture congolaise ? Nous allons tenter de répondre à ces questions et à beaucoup d’autres, lors de notre table ronde à l’occasion du Festival Congolisation entouré des plus grands experts dans le domaine.

▪ POLITIQUE & RUMBA CONGOLAISE : LE CAS DES COMBATTANTS DE LA DIASPORA CONGOLAISE
Table ronde 2
18h00

C’est dans un contexte de troubles entachés de guerres que Joseph Kabange Kabila succède à son père, suite à son assassinat. Il est choisi par les proches de celui-ci pour pouvoir mener la transition. C’est précisément à ce moment-là, que la politisation des Congolais de la diaspora va changer de cap et devenir plus vive à cause surtout, de la détérioration de l’État, les conflits à l’Est du Congo et l’impuissance de Joseph Kabila à pouvoir améliorer la situation socio-économique au Congo et plus particulièrement à Kinshasa, ville dont la plupart des migrants sont issus.

Les élections de 2006 et 2011, qui voient Joseph Kabila remporter les élections seront des moments forts de mobilisations. Parallèlement à ces événement, va se former un groupe de pression extrême, qui se prénomme les Combattants, ils s’imposent avec des actions directes et radicales. Né en Grande-Bretagne dans les années 2000, leur mouvement va très vite se répandre en Europe, en Afrique du Sud et sur le continent américain. Les Combattants vont alors limiter la circulation des personnes accusées de collaborer avec le pourvoir de Joseph Kabila.

C’est ainsi que les vedettes de la musique congolaise telles que Koffi Olomidé et Werrason ainsi que les pasteurs pentecôtistes sont mis en cause pour supporter le régime par des chants ou des prêches et de distraire les Congolais des véritables problèmes économiques et sociaux que vit la RDC.

Près d’une dizaine d’années après le blocage des premiers concerts, les artistes congolais peinent toujours à se produire en Europe. L’annonce de concerts d’artistes congolais créent toujours des remous dans la communauté congolaise. Comment se phénomène a pu perdurer dans le temps ? Est-il encore pertinent en 2022 ? Quel est l’impact sur l’industrie musicale ? Nous allons tenter de répondre à ces questions et à beaucoup d’autres, lors de notre table ronde à l’occasion du Festival Congolisation entouré des plus grands experts dans le domaine.

 

RELATED