Tbourida : Une histoire équestre
de Mehdi Ben Khouja

Au-delà des aspects folkloriques, le documentaire photographique de Mehdi Ben Khouja montre combien la Tbourida fait partie du patrimoine culturel marocain et est un vecteur d’interactions sociales dans les zones rurales. Il s’inscrit dans la continuité des travaux du photographe centrés sur la compréhension des relations sociales et des influences culturelles des civilisations qui ont marqué l’histoire du Maroc.
Le travail de Mehdi Ben Khouja se caractérise par une étroite intimité avec ses sujets. Le spectateur est comme présent dans la scène, un style appelé “ photographie de rue ”. Tbourida : Une histoire équestre est une série d’une vingtaine de clichés baignés dans la fumée et la poussière, le tonnerre, un foisonnement de couleurs et le souffle des chevaux. Ces prises de vue constituent une partie d’un livre de photos consacré à la Tbourida.

Mehdi Ben Khouja est politologue, calligraphe et photographe, récemment installé à Bruxelles. Il a commencé sa carrière photographique de documentaliste pendant les révoltes du printemps arabe et a travaillé sur la mémoire visuelle de cette période. Il a notamment participé à la publication de la première anthologie sous forme de photo-journal sur les révoltes au Maroc en 2011 : Mouvement du 20 Février dans une tentative de Documentation. Il s’intéresse actuellement aux influences culturelles du Maroc sur la société belge.